Actualités

Premier bilan pour les radars chantiers

panneau radar chantier

Depuis le début du mois de mars, quatre radars d'un nouveau genre sont testés sur le réseau routier national et le réseau autoroutier concédé. Il s'agit de radars spécialisés pour les contrôles de vitesse en zone de chantier. Ils sont autonomes et déplaçables facilement.

La phase d'expérimentation de ces deux modèles différents de radars chantiers (ETC) est prévue pour durer jusqu'au mois de juillet. Comme pendant toutes les périodes de tests de ce type, les infractions relevées ne donnent lieu à aucun procès verbal puisque les radars ne sont pas reliés au Centre national de traitement de Rennes.

Un panonceau « Contrôle radar », placé sous celui du triangle de signalisation "zone de travaux", annonce la présence de ce nouveau radar aux usagers. 

Les quatre dispositifs sont déplacés régulièrement, afin de tester l’ensemble des configurations de chantier, sur des réseaux différents.

A ce jour, vous avez pu croiser ces nouveaux radars sur l'A13, juste avant le tunnel Ambroise Paré (92), dans le sens Province - Paris, ainsi que sur l’A10, dans la région de Saintes (17) et sur l’A83 au sud de Nantes (85). Mais aussi sur l’A10, dans la région d’Ambarès (33), sur l'A104 à Saint-Germain-lès-Corbeils (91) ou encore depuis quelques jours sur l'A86 à Maisons-Alfort (94).

Les premières observations montrent un taux de véhicules en infraction très élevé, de l’ordre de 15 à 20% du trafic.

Si les résultats en termes de sécurité routière des usagers et de sécurité des agents de chantier sont probants, un marché de déploiement national sera lancé avec pour objectif le déploiement de 50 dispositifs dès 2013.

Modèle de radar chantier fourni par AXIMUM
radar chantier aximum
Publié le 30 avril 2012

Toute l'actualité des radars autonomes

Partagez !